eau source de vie et de conflit

 Les réserves en  eau de notre planète sont constituées pour plus de 97% par de l’eau salée et pour moins  de 3 % par de l’eau douce. Les ressources en eau  douce renouvelable varient beaucoup selon les pays et les bassins versants; leur évolution avérée et prévisible au cours du 1er quart de notre siècle laisse  présager de graves pénuries en approvisionnement, particulièrement en Asie et en Afrique. L’accès des populations à l’eau potable et à l’assainissement tout comme la consommation et les usages de l’eau (domestiques, agricoles, industriels) montrent de criantes disparités selon les pays et les populations, contribuant ainsi, dans une large mesure, au sous- développement et à la malnutrition voire à la  faim qui affectent plus d’un milliard d’individus. La pénurie d’eau  compromet gravement  le développement des  cultures vivrières  nécessaires, dans bien des pays, à l’alimentation des  populations. La dégradation de sa  qualité est  à l’origine de 80 % des maladies dans les pays en développement.

         De grandes menaces pèsent sur les ressources en eau douce de la planète ; elles sont liées au réchauffement climatique, à la  pollution des terres et des eaux de surface et souterraines, à des catastrophes écologiques induites par les activités humaines. De nombreux cas sont signalés sur tous les continents.

 

         Le libre accès à une eau abondante et de bonne qualité est une grave source de tensions ou de conflits entre nations dès lors que plus de 40% de la population mondiale est établie dans 250 bassins fluviaux transfrontaliers. De telles tensions sont permanentes au Moyen-Orient, en Asie, en Afrique et dans les Amériques  y compris en Europe. Plus de 20% des conflits  recensés dans  le Monde sont liés à l’accès aux ressources naturelles et en particulier à l’eau.

 

         De nombreux pays ont déjà recours au dessalement de l’eau de mer pour palier à la pénurie d’eau douce.

 

         Le conférencier rappelle des gestes simples, hélàs souvent oubliés, pour économiser l’eau, bien vital de l’humanité.

 

         Enfin, il est opportun de rappeler que l’eau est si importante pour la vie des hommes qu’elle est au cœur de toutes les cultures (mythologie gréco- romaine, histoire des religions, croyances populaires…).

 

Saint-Fuscien, Salle Gentien
une conférence de Jean-Paul DUPOUY

professeur honoraire des universités